Bunkajin, Liseur, Riz pure spécial (Junmai)

En français, un liseur est un lecteur attentif ou un lettré qui aime profondément la littérature. L'idée est que ceux qui boivent ce saké l'apprécient tout comme on aime la littérature. Légèrement sec lorsqu'on vient de le verser, il dégage toutes ses saveurs lentement après l'avoir laissé reposer au contact de l'air. L'acidité vive pleine de fraicheur, l'odeur fine du musc et la saveur douce qu'il prend, composent une harmonie agréable. Particulièrement conseillé pour les femmes qui n'ont pas l'habitude de boire du saké. Très bonne tenue même après avoir ouvert la bouteille.

Hakurakusei, Junmai-Ginjō

Ce saké est parfait pour accompagner le repas. Il a été préparé de manière à limiter l'odeur et le goût sucré, et à ne pas donner trop d'effets. Il met extrêmement bien en valeur la finesse du riz "Kura no hana" de la préfecture de Miyagi. Une fois en bouche, il se révèle lisse, puis délicat et léger avant de se dissiper. Sensation unique de dynamisme. Sans lasser, le goût s'enrichit graduellement à partir du 3ème verre. Stimule étonnament l'apétit.

Ishizuchi Junmai-Ginjō Label vert Pressage traditionnel

Un pressoir traditionnel en bois appelé "fune" est utilisé pendant de longues heures pour brasser ce saké. Il représente la qualité de ce savoir-faire et est approprié pour le repas. Après un passage en bouche doux et fin, les saveurs se déploient avec un peu d'âpreté, pour se regrouper nettement en finale grâce à l'acidité. Vous pourrez aussi apprécier les changements d'arômes qui se produisent lentement après l'ouverture. Ce saké a été proposé en Classe Affaires sur les vols internationaux d'ANA de décembre 2012 à mai 2013.

Ibi, Riz pure spécial (Junmai) 15, Saké Brut non-filtré

Saké issu de la cuve n°15 et brassé en dernière étape de fabrication. L’impression acidulée de ce saké à la jolie étiquette rose est encore renforcée par le fait que « 15 », prononcé "ichigo" signifie également « fraise » en japonais. La fraîcheur juteuse propre au Ibi reste intacte dans ce saké d’une douceur sucrée aux arômes et à l’acidité rappelant les fraises. Un saké de qualité d’une fraîcheur caractéristique, que l’on apprécie lors des chaleurs estivales.

Bunkajin, Junmai-Ginjō, Omachi

Nouveau type de Bunkaijin qui allie une saveur ample et l'arôme tropical du Ginjō qui pourrait faire penser aux fruits exotiques. Produit en édition limitée à 100% constitué de riz Omachi, ancêtre des deux autres riz utilisés pour la fabrication du Junmai-Ginjō, Yamada-nishiki et Gin No Yume. Le riz Omachi connu comme la graine la plus vieille du Japon, est un riz que les fabricants de saké désirent essayer au moins une fois. Alors qu'on pense avoir senti l'épaisseur du saké presque crémeux, le goût acide vient relever le tout agréablement, et la sensation s'achève avec charme.